lundi 3 janvier 2011

Test raquettes TSL 418 & 438 Access

TSL a frappé un grand coup avec le lancement des modèles 418 et 438 Access, et il est difficile de faire la comparaison avec d'autres raquettes tant le potentiel de ces deux modèles est grand.

14 sorties (dont la dernière le 2 janvier) ont été effectuées dans les Alpes (Hte-Savoie, Valais, Val d'Aoste) entre 1300 et 2700 m d'altitude. Les conditions de neige étaient variables: neige glacée, croûtée, soufflée, poudreuse mais aussi de la neige de redoux!
Sur ces deux modèles, le réglage des fixations se fait par l'intermédiaire d'un système à crémaillère facile à utiliser. Attention toutefois à bien repérer la taille qui correspond à votre chaussure (marquage de 1 à 11)!


  
La fixation de la raquette se fait par un système à cliquet (talonnière) qui vient se positionner au niveau du "coup de pied". Sur l'avant de la chaussure, un système de sangles (servant au pré-réglage) + une boucle, permettent d'ajuster de manière précise la chaussure à la fixation. Même  avec une météo capricieuse (-15°C, les doigts sont un peu endormis par le froid ) et après plusieurs heures passées dans la neige, je n'ai eu aucun problème pour retirer ou remettre les raquettes.
 










Ce système (associé aux crampons et au dessin du tamis en taille de guêpe) offre un très bon compromis entre la tenue du pied, la rigidité et l'accroche. Dans les portions en dévers (ascendant ou descendant), les raquettes sont restées bien en ligne, et cela même en faisant exprès de les  pousser à la faute (comme par exemple en déséquilibrant le pied sur l'aval de la pente).

La cale de montée est facile à positionner (haute ou basse) et cela, sans avoir à trop forcer au niveau du levier.






L'accroche se fait comme toujours sur les modèles composites par l'intermédiaire du dessin des profils  (barres d'accroche) sous le tamis de la raquette (ici, un design plus ou moins en U inversé) qui est associé à des crampons:
-6 crampons interchangeables fixés sur le tamis + 2 crampons interchangeables fixés sur l'arrière de la fixation de la raquette.
-4 griffes latérales (2 au niveau de la partie mobile de la fixation et 2 sur l'arrière du tamis). 
-1 griffe frontale à deux dents.

Ces deux modèles disposent du système Cale up & Down breveté par TSL qui permet plus de confort lors de la descente. Pour ma part, je n'ai pas utilisé cette fonction, car je préfère "sentir" plus de glisse lors de la descente!

A noter: la 418 et la 438 sont identiques: il n'y a que leurs dimensions (plus grande longueur pour la 438) qui changent. 

Qualité de fabrication: 5/5
Poids des raquettes: 5/5
Portance ou flottaison en neige poudreuse: 4/5
Déjaugeage (se dégager de la poudreuse à chaque pas): 4/5
Tenue du pied, rigidité et stabilité: 5/5+
Accroche (frontale) 5/5 +
Accroche latérale (dévers) 5/5 +
Facilité de progression sur pente relevée: 5/5+
Réglage des fixations: 5/5
Confort de la marche: 5/5

Au final, je n'ai pas bouder mon plaisir en testant ces deux modèles. Ces raquettes très performantes permettent (pour peu que l'on soit un randonneur "alpin" expérimenté) d'évoluer sur le terrain avec un réel gain au niveau de la sécurité (accroche, rigidité, stabilité). Le confort au niveau de la marche, permet également de se lancer sur des randos où la longueur du parcours et la dénivelée peuvent être importants.

 

16 commentaires:

Anonyme a dit…

Très belles photos........
Bises
Adriana

Anne a dit…

Enfin un test réaliste et qui n'a rien à voir avec les pseudos tests que l'on lit dans les magazines de montagne. Qu'en pensez vous nous présenter un test de la dernière raquette réalisée par la marque Inook? Cela me permettrait de faire mon choix entre TSL et Inook.
Bravo encore pour la diversité des posts présentés sur votre blog. Anne

Anonyme a dit…

Tout d'abord, merci pour votre commentaire. Pour ce qui concerne le test des raquettes Inook, je dois d'abord terminer la série que j'ai commencé: à savoir la TSL 226 Rando et la GV Polar. Comme vous pouvez l'imaginer, cela représente bien des sorties sur le terrain. J'espère (dans la mesure du possible) pouvoir présenter sur ce blog un test des Inook d'ici la fin de cette saison hivernale.
Bonne continuation Camox.

Anonyme a dit…

Hello, juste une remarque: sur mes raquettes, la petite pièce en métal qui maintient le blocage en plastique de couleur orange (sur la fixation à l'avant),n'est ps très solide. Sur une de mes raquettes, cette petite pièce s'est détériorée après 5 sorties. Pascale

camox a dit…

Oui, effectivement un ami suisse m'a signalé ce problème!
Pour parler d'autre chose, je veux remercier tous les lecteurs de ce blog car avec ce post sur les raquettes TSL 418 & 438, la fréquentation de l'Univers du Camox est en train d'exploser. Je ne pensais pas que ce post "raquettes" intéresserait autant de personnes.
Merci à vous tous. Camox

Nicolas a dit…

Salut Camox,

Merci pour ce test. J'ai enfin pu faire mon choix qui se portera sur les 418.
Quels destination pourrai-tu me conseiller (Alpes ou Vercors) pour 4 ou 5 jour de raquettes, accessible facilement depuis Paris (Mode de déplacement train, voiture dans le pire des cas).
Il y à bien un train qui va à Chamonix, mais apparemment le dénivelé est trop important pour de la rando.

Merci

Bernard a dit…

Merci pour ces commentaire,effectivement la TSL 438 a une bonne accroche en toute neige, mais les cales de montées ont très souvent tendances à se remettre en position normal, ce qui est fort désagréable dans les fortes montées...qui a rencontré ce problème?? Je ne sais pas quoi faire avec ces raquettes...

Anonyme a dit…

Pour répondre à Nicolas:
Je pense que tu as fais le bon choix, les 418 sont vraiment au-dessus du lot! Vercors, Alpes, c'est la grande question tant la neige manque à basse et moyenne altitude. Autre direction possible si tu te trouves côté Chamonix, c'est de passer sur le val d'Aoste (j'y étais ces 3 derniers jours), car le versant sud des Alpes est bien "plâtré". Deux destinations possibles: Le val Ferret avec montée au refuge Bonatti puis de là, rejoindre le Pas d'entre Deux Sauts, mais également le lac d'Arpy et le col de la Croix (juste après Courmayeur). Tu peux trouver les topos de ces randos dans mon dernier ouvrage aux Editions Olizane. A bientôt, qui sait...
Camox

Anonyme a dit…

Pour répondre à Bernard:
Pour ma part, je n'ai eu aucun problème de positionnement de la cale de montée sur mes 418 jusqu'à ce jour. Vous êtes le premier à signaler ce problème, essayez de prendre contact avec le fabricant TSL.
Merci de lire ce blog. Camox

Bernard a dit…

Bonjour,pour répondre à Anonyme j'ai contacter TSL,ils étaient au courant du problème ,il ont fait une modification sur les cales de montées, je dois les reçevoir ces jours çi, le vieux campeur de Lyon est également informé, ils doivent reçevoir également les modifications.Autrement ce sont de très bonnes raquettes.Rien à dire sur le SAV de TSL,ils sont très compétant.

Nicolas a dit…

Bonsoir,

Merci pour toutes ces infos et pour les références de ton ouvrage.
Je te tiendrai au courant de mes balades dans "ton" pays :-) !

Nicolas

Anonyme a dit…

Bonsoir,
ça fait deux ans que j'utilise des TSL 438.Ce sont des raquettes formidables ,surtout en descente.
Inconvénients: j'ai du fixer moi même,des plaques en alu sur les cotés,pour pas que les couteaux très agressifs ne les abime.

10/03/2012

Anonyme a dit…

L'idée de fixer des protections en alu est intéressante. Pourrais-tu m'envoyer des photos des mofifs que tu as réalisé? Est-ce que cela n'alourdit pas trop les raquettes?
Merci de lire ce blog.
Camox

Anonyme a dit…

A la première sortie en raquettes TSL 438, le rivet d'une des sangles avant a lâché. C'est une vraie fragilité ces rivets et c'est déplorable à ce prix. J'ai aussi l'impression que TSL réagit et améliore le modèle mais comment sait-on si on a acheté le dernier modèle modifié ?

Anonyme a dit…

Merci pour ce test je me suis commandé la 438 en espérant que les rivets tiennent je fais des dizaines de km en raquettes avec de très forts dénivelés

Anonyme a dit…

bonjour et merci pour ces tests
quand est-il du bottage dans le cas d'une neige collante ? est-ce vraiment mieux qu'une raquette à fixation classique et une zone d'accumulation entre la fix et la raquette ?
merci
Ollivier (grenoble)