samedi 27 novembre 2010

Raquettes à neige: les prochains tests TSL 438,TSL 226 et GV POLAR Easton

La neige arrive et les nouvelles raquettes aussi:

Vers la fin décembre (voir la mi-janvier), ce blog vous présentera les tests des raquettes des marques:

TSL avec la 438 Access et la 226 Rando (qui remplace l'inusable 225)


GV avec la Polar Trail en alu Easton


 Comme toujours sur ce blog, les tests réalisés seront illustrés par des photos "en situation".

dimanche 21 novembre 2010

La neige arrive, mais pas n'importe où!

Ce mois de novembre 2010 ne finira pas de m'étonner!
Malgré quelques épisodes neigeux ici et là, la neige n'est tombée en abondance que sur la crête sud des Alpes.
La crête sud des Alpes? Et bien, cela donne une bonne couche de neige dans la région du Gd-St-Bernard, mais plus exactement sur la partie italienne du col.
Effectivement, les chalets de By et de l'Arp du Bois en direction du col Serena sont déjà bien plâtrés.
La fin de cette dernière semaine a vu également la région du col du Simplon recevoir une appréciable quantité de neige. C'est dire si l'hiver arrive, mais comme souvent, d'une manière inégale dans les Alpes.

 

lundi 8 novembre 2010

Envers du Mont-Blanc, petit escapade d'automne dans le Val Vény

En ce début novembre, avec l'été indien qui s'éternise à n'en plus finir, j'ai pris la décision de partir randonner au pied de l'Envers du Mont-Blanc et plus précisément dans ce Val Vény que j'aime tant.

Petit problème: à cette période de l'année, la petite route qui permet de rejoindre le minuscule parking de la Visaille et fermée. Il faut donc partir depuis la sortie de Courmayeur et marcher pendant environ deux heures et demi pour atteindre le site du lac de Miage.

 Les mélèzes en feu et le ciel d'un bleu intense nous accompagnent durant notre périple. Cependant, quelle surprise: les sommets de l'Envers du Mont-Blanc sont "secs" de neige!
Le contraste est aussi très fort lorsque l'on fait la comparaison avec la partie chamoniarde du Mont-Blanc car, le Val Vény n'est pas urbanisé: ni hôtels, ni commerces, ni remontées mécaniques (le téléphérique Monzino a été entièrement démonté) et contrairement à la partie nord du massif, on peut vagabonder dans ce superbe vallon sans croiser un seul véhicule. Bref, c'est le visage du massif du Mont-Blanc tel qu'il pouvait être encore il y a 150 ou 200 ans!