mardi 22 février 2011

Test raquettes GV Polar Trail Easton

Bien que cette saison la neige ne soit pas vraiment au rendez-vous, j'ai quand même pu tester ces raquettes sur 8 sorties (Chablais, Valais, Val d'Aoste) entre 1700 m et 3000 m (le plus haut sommet atteint,  le Fourchon sur le versant italien du Gd-St-Bernard, cela avec de bonnes conditions neigeuses).

N'étant pas fana des raquettes métalliques (ce serait même plutôt le contraire), j'ai quand même été bluffé par les performances des Polar Easton, d'abord au niveau de leur légèreté, mais aussi au niveau de leur accroche frontale et de la facilité de la glisse à la descente (très ludiques).


 Sur ces raquettes, le système de fixation se fait par l'intermédiaire d'un "double cliquet" (sur l'avant de la chaussure) et par une sangle en matière caoutchoutée sur l'arrière de la chaussure (solide, mais pas très pratique).

Contrairement aux modèles composites (plastiques) qui possèdent barres d'accroches profilées et crampons, les GV Polar Trail Easton sont équipées d'une griffe frontale (largement dimensionnée avec 8 dents profilées) et d'un crampons arrière possédant 6 dents profilées. Ces parties métalliques sont traitées "anti-bottage".

La cale de montée est fixée directement sur le tamis souple par l'intermédiaire de trois vis cruciformes avec écrous inox qui maintiennent également le crampons arrière. La position de la cale de montée est ajustable en fonction de la longueur de la chaussure (mais, ce réglage n'est pas des plus facile).

Qualité de fabrication: 5/5
Poids des raquettes: 5/5  (2,2 Kg la paire!)
Portance ou flottaison en neige poudreuse: 5/5
Déjaugeage (se dégager de la poudreuse à chaque pas): 3/5
Tenue du pied, rigidité et stabilité: 2/5
Accroche (frontale): 5/5+
Accroche latérale (dévers): 2/5
Facilité de progression sur pente relevée: 4/5
Réglage des fixations: 3/5
Confort de la marche: 4/5

Au final, les GV Polar (pour des raquettes métalliques) possèdent des bonnes qualités alpines. Avec ces raquettes, seuls les passages engagés (dévers prononcés) seront à éviter, à cause du manque de calage de la partie avant de la chaussure et du manque de calage de la partie arrière de la chaussure (la tenue du pied gagnerait à être améliorer). A signaler aussi, que ces raquettes sont vendues sans housse de transport.


4 commentaires:

Galaxy s2 a dit…

JE cherchais désespérement un site testant ces raquettes que je compte m'acheter. Je pense que je vais les prendre. MErci !

Anonyme a dit…

Je pense que les raquettes en métal ne sont pas vraiment adaptées pour les reliefs alpins. Mais, bon celles ci ont l'air d'être vraiment sur-équipées avec tous ces crampons. Mais, je reste sur ma première impression, comme vous Camox, je préfère les raquettes en plastique qui passent à peu près partout. Pascal

Poulazawseyves@yahoo.fr a dit…

Gros problème avec ce modèle de raquettes: sur une des miennes, le tamis s'est désolidarisé du cadre (casse des rivets) après quelques sorties seulement!
Je n'arrive pas à réparer ma raquette, et le distributeur pour la France n'existe plus... C'est tout sauf du sérieux.

Anonyme a dit…

Ces raquettes GV sont mal adaptées à nos reliefs des Alpes. La tenue du pied est plus que mauvaise (à cause de la fixation bas de gamme). Je vais essayer de revendre ma paire (que j'ai acheté en février 2011) car les cales de montées sont déjà hors service après 5 sorties! J'ai tenté de contacter le distributeur pour la France, mais il semble bien avoir disparu.
Bertrand