mardi 4 décembre 2012

Le prochain test: raquettes GV Nyflex Evolution

 

Les chutes de neige de ces dernières semaines m'ont permis de débuter les tests des raquettes GV, avec le modèle NYFLEX Evolution (raquettes composites).

La durée de ce test devrait se poursuivre pendant encore plusieurs semaines (normalement jusqu'à fin janvier 2013), car j'ai l'avantage d'utiliser ces raquettes depuis quelques années déjà, ce qui fait que je connais en partie les points forts et les faiblesses de ce modèle.

GV raquettes propose deux types de NYFLEX Evolution (des courtes et des longues), toutefois les tests réalisés seront effectués avec le modèle court (plus spécifique au marché européen).



jeudi 1 novembre 2012


Le programme d'InAlpes pour la saison d'hiver 2012/2013 est enfin en ligne.
Comme souvent, je termine "à la bourre", mais je suis satisfait du résultat (choix des courses, sélection des illustrations, le rédactionnel...).

Mais, le travail est loin d'être terminé. Il va falloir encore préparer les dossiers de Presse, les listings pour l'emailing et expédier le tout asap! 

Alors, je vais m'y remettre pour essayer de respecter le timing.




lundi 24 septembre 2012

Escapade au Montserrat

Quelques jours en Catalogne m'ont permis de découvrir le petit paradis des grimpeurs espagnols. Au Montserrat, tout y est: des pics, des doigts, des surplombs, de la chaleur et du Soleil... et cela, dans le cadre d'une beauté sauvage et surprenante!

Du fait de la texture du rocher fait d'un mélange de poudingue de galets, il faut un peu de temps pour apprivoiser les prises. Les sensations et les bons appuis reviennent très vite après quelques dizaines de mètres de grimpe acrobatique sur cette roche si particulière.

J'ai trouvé que ce massif montagneux bien qu'il ne culmine qu'à 1236 m d'altitude (au Saint Jérôme), présente aussi des similitudes avec deux autres "hauts lieux des Alpes": le Simplon et le Gd-St-Bernard sur lesquels se trouvent deux maisons hospitalières également tenues par une communauté monastique.

Ce paradis des grimpeurs, offre aussi de nombreuses possibilités de rando: que cela soit au départ de Barcelone (sur deux jours) ou en traversée par le GR 172/4.
 

jeudi 16 août 2012

Zermatt, Höhbalmen, Trift (Valais, Suisse)

Les randonnées dans les environs de Zermatt peuvent paraître insipides, tant certains versants de la vallée sont sur-équipés (pylônes pour l'alimentation en électricité, pylônes des remontées mécaniques, pistes jeepables, hôtels d'altitude...). Cependant, en regardant attentivement la carte CNS, on s'aperçoit vite qu'il existe encore toute une partie de la vallée où les aménagements sont presque inexistants!

Dans un environnement préservé, le sentier panoramique Höhbalmen-Trift permet de découvrir quelques uns des nombreux trésors de la région: la face nord du Cervin dans son intégralité et sur laquelle on distingue parfaitement la voie Bonatti et la voie Schmid, la face nord de la Dent d'Hérens, la vallée glaciaire et le village Walser de Zmutt, la cabane de Trift et les gorges façonnées par les puissantes eaux de la Triftbach...


Toute cette partie de la montagne qui surplombe Zermatt est restée à l'écart du bétonnage et du tourisme de masse, et le Horu reste toujours aussi magnifique!

 (les zermattois de souche utilisent le mot Horu pour désigner et parler du Cervin)

vendredi 27 juillet 2012

Traversée Plan de l'Aiguille- Les Glaciers

Durant la saison estivale, faire le Mont-Blanc en passant par la Jonction et le refuge des Grands Mulets, n'est plus tout à fait d'actualité! En effet, la traversée entre le Plan de l'Aiguille et la gare des Glaciers (sans doute à cause du bouleversement climatique de ces dernières années) est devenue peu attractive: il faut passer les deux moraines de ce qui reste du glacier des Pélerins, et les chutes de pierres qui descendent de l'Aiguille du Midi font vite monter l'adrénaline!

Malgré ces quelques petits risques, le parcours reste intéressant. D'abord, c'est une excellente occasion pour s'amuser à descendre et remonter des moraines latérales "merdiques", puis c'est un pur bonheur que de pouvoir randonner sans croiser personne (ce qui est quand même rare à cette saison dans la vallée de Chamonix).

Après quelques passages acrobatiques sur une vague trace de sentier, c'est l'arrivée au niveau de l'impressionnante gare des Glaciers, qui malgré toutes années, est encore en bon état.

La suite n'est plus qu'une affaire de "bonnes jambes" pour rejoindre le Cerro en descendant par l'itinéraire historique (voir ici http://lecamox.blogspot.fr/2009/06/chronique-alpine-telepherique-des.html)


mercredi 6 juin 2012

TOUR du MONT-BLANC (été, automne) avec Inalpes

Le Tour du Mont-Blanc (TMB), c'est le parcours mythique de celles et ceux qui rêvent de randonner au coeur des plus beaux paysages alpins de l'espace Mont-Blanc.
Toutefois, ce n'est pas toujours facile d'avoir soit assez de temps de libre pour le faire dans son intégralité soit, d'avoir la bonne condition physique et l'entraînement qui va avec pour vraiment se faire plaisir.
 
Aussi, avec Inalpes je vous propose d'en découvrir deux des plus belles parties à savoir:

le Val Vény et/ou le Val Ferret.

Grâce à deux superbes parcours parfaitement adaptés qui se déroulent pour chacun d'eux sur 3 jours!








Pour le Val Vény, vous pouvez retrouver mon offre ici http://www.inalpes.com










Pour le Val Ferret, vous pouvez retrouver mon offre ici http://www.inalpes.com

jeudi 24 mai 2012

Inalpes

Avec InAlpes, je vous propose de retrouver sur le terrain la plus grande partie des randonnées que je vous ai présenté dans ce blog depuis plus de trois ans et demi.

Grâce à InAlpes, vous aurez le plaisir de découvrir et de parcourir les sentiers les plus beaux des Alpes du Nord (Haute-Savoie, Suisse, Val d'Aoste), mais aussi de pouvoir partir vers des destinations plus lointaines.

Alors, encore un peu de patience avant de découvrir les offres InAlpes.

Inalpes 

vendredi 13 avril 2012

le routeur météo Yan Giezendanner

Yan Giezendanner, c'est "le spécialiste" du routage météo des expéditions qui partent sur tous les massifs montagneux de la Terre
Il a conseillé les plus grands alpinistes en leur fournissant en temps réel des prévisions "haute couture" pour les Alpes, mais également l'Himalaya, les Andes, l'Alaska, le Pôle Sud... Il est aussi consulté par l'équipe organisatrice du Tour de France pour les conditions météo des étapes de montagne ainsi que par le PGHM pour l'intervention des secours en fonction de la météo sur le massif du Mont-Blanc.

Son expérience et sa très vaste connaissance de la météo des montagnes, associées au lien de confiance qui le rattache avec les camps de base situés à l'autre bout de la planète, lui permettent malgré le décalage horaire, de communiquer les informations les plus précises possibles.



vendredi 2 mars 2012

Sac ORTOVOX HAUTE ROUTE 35, le test!



En randonnée hivernale (raquettes ou peaux), c'est la meilleure affaire du moment! En effet, ce sac grâce à sa conception spécifique offre une qualité de portage excellente. Son design original permet de parfaitement répartir la charge au niveau des épaules et des hanches, ce qui diminue considérablement la fatigue provoquée par le portage.

Confort des bretelles: 5/5
Confort au niveau du dos: 5/5
Efficacité du portage: 5/5
Qualité de fabrication: 5/5
Robustesse: 5/5 (et depuis deux mois sur le terrain, je ne l'ai pas ménagé)
Prix: 109 Euros
Garantie: 2 ans

Specifications techniques:
Volume 35 L
Poids 1,5 Kg
Matériau 420 D nylon velocity et 500 D nylon


J'ai apprécié: le compartiment principal (ouverture, chargement) qui se trouve sur la partie arrière du sac, la très bonne disposition des différents compartiments (accessoires, matériel de sécurité, les nombreuses poches disposées ici et là), le système Flex Frame qui épouse d'une manière idéale la forme du dos.

jeudi 9 février 2012

Inook ODYSSEY, le test!

Compact, léger, bien équilibré, le modèle phare de la marque Inook est un bon compromis pour les randonneurs qui sont à la recherche d'une raquette moyen de gamme pour des randonnées en terrain varié.
Comme pour le modèle FREE STEP, son efficacité en neige poudreuse est redoutable, car le modèle ODYSSEY reprend le concept de spatule bombée (en forme d'ogive) qui caractérise les raquettes de la marque Inook.
La campagne de tests s'est échelonnée sur 5 semaines (les deux modèles étant testés sur les mêmes parcours). Elle s'est déroulée principalement dans le Chablais, le Pays du Mont-Blanc et le Valais, pour un total de 9 sorties dans différentes qualités de neige (de la poudreuse à la neige dure bien trafollée).


Qualité de fabrication: 5/5
Poids des raquettes: 5/5
Portance ou flottaison en neige poudreuse: 4/5
Déjaugeage (se dégager de la poudreuse à chaque pas): 5/5+
Tenue du pied, rigidité, stabilité: 4/5
Accroche frontale: 4/5
Accroche latérale (dévers): 4/5
Facilité de progression sur pente relevée: 4/5
Réglage des fixations: 5/5
Confort de la marche: 5/5

La forme du tamis assez pleine (le dessous de la raquette) permet au modèle ODYSSEY d'avoir l'énorme avantage de ne pas "botter", ce qui facilite la marche (fluidité) même lorsque l'on doit faire la trace (pas de sabot de neige à soulever)! Côté accroche, ce modèle devrait pouvoir encore progresser: il faudrait juste pouvoir mieux ajuster la longueur des 6 crampons (1 cm de plus long) qui sont positionnés sur le tamis de la raquette.


Le système de fixation est le même que celui utilisé sur le modèle FREESTEP (déjà présenté sur ce blog).
Ce modèle est livré avec une housse de transport.

La photo ci-dessous a été prise lors de la fin de cette série de tests. Peut-être même que certains d'entre vous reconnaitrons les montagnes sur la photo? Voici une petite indication qui devrait vous mettre sur la bonne piste: ce lieu se trouve dans le Haut-Valais!

lundi 6 février 2012

Des records de froid!

Dans les Alpes, l'afflux d'air sibérien de ces derniers jours a fait descendre le mercure très en-dessous des valeurs saisonnières. Le 4 février 2012, la température (vers 20h) relevée à la station météo de l'Hospice du Gd-St-Bernard était de -24,5°C!

Avec de telles températures, il est difficile de programmer des sorties en altitude, car la température éolienne le froid + le vent (que les nord-américains nomme windchill)) peut vite devenir difficile à gérer pour le randonneur. Une petite virée (la classique du col de Cou à 1921 m), permet alors très rapidement de faire une bonne expérience de la randonnée dans des conditions à la limite de l'extrême!

Au niveau des chalets de Fréterolle, le vent violent fait son travail en soufflant la neige qui s'accumule ici et là.




Au fur et à mesure de l'ascension, la sensation de froid devient plus intense. Les montagnes "fument", c'est encore l'effet du travail du vent en altitude.
A l'approche du col, le vent semble comme s'affoler. De violentes rafales déferlent sur le col sans discontinuer. La température s'abaisse encore, et il est presque impossible de rester sur le col plus d'une minute. Tout est figé par la neige soufflée et le froid!

 

 
 

mardi 10 janvier 2012

Test raquettes Inook FREESTEP

Surprenante, légère, efficace, la Freestep de la marque Inook s'avère être une excellente raquette de type "tout terrain".


 Son efficacité dans la neige poudreuse est redoutable, grâce à la forme de son tamis, mais surtout grâce à une spatule bombée (en forme d'ogive) qui permet un déjaugeage d'une facilité déconcertante. En neige poudreuse (légère ou lourde), l'évacuation de la neige (donc du surplus de poids) sur les bords extérieurs de la raquette s'effectue d'une manière fluide et rapide!

Côté "accroche", la Freestep n'est pas en reste: des couteaux d'une taille différente sont placés à l'arrière du tamis, ce qui permet d'accroître l'efficacité de la raquette sur les pentes relevées. Le système de fixation reste classique (sangles à l'avant et cliquet à l'arrière), mais toujours facile d'utilisation.



La cale de montée est encore une exclusivité Inook. Facile à mettre en place ou a enlever, elle reprend un peu le principe des anciennes fixations pour skis de type "Bouteille", que l'on peut manipuler avec la pointe du bâton.

Qualité de fabrication: 5/5
Poids des raquettes: 5/5
Portance ou flottaison en neige poudreuse: 5/5+
Déjaugeage (se dégager de la poudreuse à chaque pas): 5/5+
Tenue du pied, rigidité et stabilité: 4/5
Accroche (frontale): 4/5
Accroche latérale (dévers): 5/5
Facilité de progression sur pente relevée: 4,5/5
Réglage des fixations: 5/5
Confort de la marche: 5/5+

Ce modèle est livré avec une housse de transport.

En conclusion, on peut dire que la Freestep vient se classer dans le peloton de tête des raquettes déjà testées sur ce blog. Son point fort, reste la facilité de la marche dans une bonne couche de poudreuse, que l'on pourrait comparer à une étrave de bateau fendant l'eau!