lundi 2 décembre 2013

LE PROCHAIN TEST: les raquettes SYMBIOZ de TSL!

L'hiver qui commence à pointer le bout de son nez, m'offre enfin l'occasion de commencer la campagne de tests du dernier modèle de raquettes produit par  www.tsloutdoor.com, à savoir le modèle SYMBIOZ.


Cette campagne de tests va se dérouler sur plusieurs semaines (de début décembre jusqu'à fin janvier) de façon à ce que les résultats soient mis en ligne sur ce blog début février 2014.

Comme à l'habitude, ces nouvelles raquettes seront testées "en condition" afin de les confronter aux différentes neiges que l'on peut rencontrer en montagne, et cela sur les massifs montagneux de Haute-Savoie, du Valais et du Val d'Aoste (comme illustré ici durant la montée au refuge Bonatti).

La nouveauté de cette campagne de tests, c'est qu'il vous sera désormais possible de suivre presque en direct, la plupart des randonnées effectuées avec les SYMBIOZ en vous connectant sur la page: www.facebook/inalpes


mercredi 16 octobre 2013

Gd-St-Bernard, sur les traces de Napoléon et de l'armée de réserve

Avec InAlpes, je vous propose de suivre à la trace le passage du mythique col du Grand-Saint-Bernard par Napoléon et l'armée de réserve.


Au coeur d'un site d'exception alliant rêve, histoire et authenticité, au plus près d'une nature grandiose, vous aurez le privilège de randonner sur les pas des 46292 hommes (dont 6000 cavaliers et une artillerie de 50 canons et 8 obusiers) de l'Armée de réserve.




TOUTE LA RICHESSE HISTORIQUE D'UN COL DE LEGENDE...
Isolée, loin de tout et du monde, la vénérable Maison hospitalière garde le légendaire passage du col du Gd-St-Bernard depuis bientôt dix siècles. Durant ces deux jours de randonnée en raquettes, vous aurez le privilège UNIQUE de randonner dans le cadre sauvage d'une nature vierge et préservée pour découvrir l'histoire des deux versants de ce col mythique: côté suisse, c'est par le véritable chemin historique (la Pierre, la place du feu et la Martchanda, le Tronchet, la combe des Morts) que vous rejoindrez l'Hospice pour y passer la nuit.

A l'Hospice, vous apprendrez à connaître l'histoire de ce grand bâtiment: Le Poële, le livre des passants, le « Pion », la vie des Marronniers et des fameux chiens St-Bernard, le charnier et la souste de l'hospice, l'ancestral droit de Vierie et celui d'Echute, le mémorial du Général DESAIX... Côté italien, vous découvrirez le Plan Jupiter (ancien site romain), ainsi que la Corde et l'Echelette (ces couloirs vertigineux où Napoléon Bonaparte eut l'audace de faire passer l'armée de réserve en mai 1800), avant de rejoindre la Montagna Baus et l'ancien Hospice de Fonteinte.





www.inalpes.com, rubrique "raquettes".

vendredi 6 septembre 2013

Sur la DZ de Chamonix

Pouvoir pénétrer dans l'enceinte de la DZ de CHX, c'est l'OCCASION qu'il ne faut pas rater!

Ici, l'amateurisme n'a pas sa place: les équipes en partance (Sécurité Civile et Gendarmerie) pour intervenir au Mont-Blanc sont prêtes, concentrées afin de pouvoir intervenir dans les meilleurs délais sur n'importe quel point du massif!



Les nouvelles machines (EC 145) au top de la technologie, permettent d'effectuer des secours plus vite, plus haut et plus loin. C'est dire avec quelle efficacité les montagnards (alpinistes et randonneurs) peuvent être secourus.


En France, les secours sont gratuits. En montagne, contrairement à ce que l'on pense généralement, c'est la randonnée qui cause le plus grand nombre d'accidents dramatiques...






vendredi 14 juin 2013

Un été de découvertes avec InAlpes!

Après un printemps plus que déprimant, faites le plein de randonnées avec InAlpes!
Partez à la découverte des plus belles destinations des Alpes, depuis le fabuleux Tour du Mont-Blanc (les formules InAlpes "spécial Val Ferret"),

et "spécial Val Veny".

Jusqu'aux Alpes valaisannes (Gd-St-Bernard),

et Zermatt.

Avec une attention toute particulière pour le Pays du Simplon!

InAlpes des randonnées pour tous les goûts...

mercredi 10 avril 2013

Test doudoune Bionnassay Down Light

Avec l'arrivée des doudounes Light (chaudes, légères et compactes) orientées multi-saison, je me suis vite décidé à passer ce dernier hiver (long, froid et neigeux) avec ce type d'équipement. Durant ces 4 mois de randonnées (sans oublier un bivouac en queenzy en conditions hivernales voir ici), depuis les sommets du Chablais, en passant par le Valais et le Val d'Aoste, cette veste a été de toutes les sorties.

Les caractéristiques techniques:

Poids. 509 gr en taille L
Coloris. Bleu (intérieur vert fluo)
Tissus. Polyester 100% et doublure en Polyamide 100%.
Composition du duvet (garnissage). 90% duvet de canard et 10% plumettes de canard

2 poches pour les mainsavec zip
1 poche poitrine avec zip
2 serrages sur le bas de la veste (cordon) afin d'optimiser l'ajustage de la veste
2 ans de garantie
Prix. 69,95 euros
Made in China


Sur le terrain: Pratique, légère, très chaude et agréable à porter, j'ai pu apprécier tout le confort d'une veste "petit prix/grandes qualités" dans de multiples situations. Le confort (le ressenti de chaleur) est bien au rendez-vous et le rapport qualité/prix/polyvalence reste plus qu'intéressant.
Cela dit, j'ai regretté l'absence de capuche et d'une housse de compression, mais avec un tarif si attractif on ne peut pas tout avoir!





vendredi 29 mars 2013

Staldhorn, depuis le col du Simplon

Avec cet hiver qui ne se termine pas, je dois jongler entre les dépressions afin d'arriver à trouver une fenêtre météo favorable pour une sortie en montagne!

Aussi, pour augmenter encore mes chances de randonner avec du beau temps, il n'y a pas trente six solutions: par expérience, j'ai vite fais de prendre la direction du haut-Valais et du col du Simplon (passage entre le nord et le sud des Alpes).

Au départ de l'Hospice (le bâtiment est tellement vaste qu'on pourrait y mettre trois Hospices du Gd-St-Bernard, dixit le chanoine Louis Lamond), c'est tout naturellement que mon regard se porte vers le Staldhorn (2462,7 m), sommet facile d'accès et qui bénéficie d'un superbe panorama sur tous les grands sommets environnants.

Les quelques maisons de pierre qui jalonnent le bas de l'itinéraire rappellent plus l'architecture typique de l'Italie voisine que les chalets de bois valaisans. La frontière n'étant pas très loin, ceci explique sûrement cela!



Lors de la descente, la vue sur le col de la Bistine (Bistinepass) me fait penser au secrets bien gardés du fameux Nanztal et du fabuleux bisse du Heido qui se situent juste sur l'autre versant de ce magnifique col d'altitude...



lundi 11 février 2013

Bivouac aux chalets d'Ayères

De la neige en grande quantité, un site magnifique juste en face du massif du Mont-Blanc, il n'en fallait pas plus pour que je me décide à aller faire un bivouac aux chalets d'Ayères!



Bien sûr, comme les Alpes n'ont pas grand chose à voir avec les régions polaires, c'est dans un Queenzy que je passerai la nuit...

Pour faire un Queenzy, la recette est toute simple:
Il faut de la neige, encore de la neige, une pelle à neige et un peu de patience...


Enfin, vient le moment tant attendu! Le Soleil est parti, la température a chuté, et me voici bien à l'abri tout au fond de mon Queenzy. Le réchaud ronronne et bientôt une bonne soupe fumante n'attend plus que moi. Le reste n'est qu'une question de mental: -14 C à l'extérieur, 0C à l'intérieur... la nuit sera douce jusqu'au lendemain matin!



Au réveil, c'est presque comme au chalet, sauf qu'il ne manque que le chocolat chaud et les croissants!


lundi 7 janvier 2013

Neige, pluie, redoux puis Soleil...


Les fortes chutes de neige sur les Alpes (juste avant la période de Noël) ont été suivis par des précipitations pluvieuses assez soutenues avant le retour d'un temps froid et sec. Sur le plan factuel, cela s'est traduit par d'importantes avalanches de fond dans des endroits "réputés sûrs", comme ici dans l'ascension du col de Cou (par la vallée de la Manche).

Dans la partie médiane de l'ascension, belles coulées de neige humide ont déboulées les pentes jusqu'à venir barrer l'accès au chemin de Fréterolles. C'est dire si l'épaisseur de neige était importante!



Cependant, la montée au col de Cou reste toujours aussi intéressante à réaliser, surtout quand il s'agit de se remettre en jambes après cette période de fêtes!




mercredi 2 janvier 2013

Belle, heureuse et montagnarde année 2013!

Je présente à toutes et à tous (lectrices et lecteurs de ce blog) mes meilleurs voeux pour cette nouvelle année.

L'année 2012, a vu l'audience de ce blog encore augmenter de manière significative. Plus que jamais, ce blog semble devenir une des références pour tout ce qui touche à l'activité raquettes à neige.

Afin de rendre ce blog encore plus attractif, l'année 2013 devrait se traduire par la mise en ligne d'un plus grand nombre de vidéos.


Alors, BONNE ANNEE!