mardi 18 août 2020

Super Saint Bernard, la station de ski fantôme (2e partie)

Depuis que le changement climatique bouleverse la fréquentation des stations de ski de basse et moyenne altitude, il ne se passe pas un Hiver, sans que la Presse annonce ici ou là (Vosges, Pyrénées, Alpes...) la fermeture définitive d'installations de remontées mécaniques à cause du manque de neige!

En #Suisse et en #Valais, l'exemple du #SuperSaintBernard est totalement différent. Au #Super, il y a de la neige, car ce petit domaine skiable véritable paradis du freeride, se situe en altitude (2801m au #colNorddeMenouve)! C'est plutôt le montant important de la remise à niveau des installations (téléski et télécabine) qui a tué la station (lire la 1ere partie ici).

Août 2020, le #Super n'est plus qu'une friche touristique qui enlaidit le haut du #ValdEntremont. Tout est à l'abandon! Un projet Lodge2800 pour la renaissance du Super serait à l'étude... L'avenir nous dira si oui ou non, le Super peut renaître de ses cendres!

 

Le restaurant et la station de départ de la télécabine semblent ne plus attendre que  l'arrivée des démolisseurs. La station supérieure construite à 2775 m d'altitude serait elle dans le même état de délabrement?


Pour le savoir, rien de plus simple: il faut juste remonter la combe de #Menouve dans son intégralité, soit +848 m de dénivelé. Au fur et à mesure de l'ascension (principalement dans la partie minérale de la combe), d'innombrables débris (plastiques, verre brisé, câbles et ferrailles en tous genres...) polluent presque toute la partie médiane et sommitale de la combe! Quel gâchis.


La station supérieure de la télécabine n'est plus au mieux de sa forme...




Des cabines en relativement bon état sont encore en place.  La machinerie a été en  grande partie détériorée et le bâtiment est dans un état lamentable! C'est ambiance "Shining" au col Nord de Menouve!







vendredi 14 août 2020

Super-Saint-Bernard, la station de ski fantôme...(1ere partie)

Friche touristique en Valais.

Il était une fois l'histoire d'une petite station de ski valaisanne, qui se situait dans le val d'Entremont, juste au pied du col du Grand-Saint-Bernard (col mythique entre la Suisse et l'Italie). Bénéficiant d'un enneigement naturel très important (départ des pistes à 1930 m et arrivée des pistes à 2775 m d'altitude), la fringuante petite station ne manquait pas d'attraits! 

Le Super au temps de sa splendeur (photo DR)

Après une période faste (le business model du "Tout Ski" donnait alors son maximum), le Super s'est vite retrouvé face au problème de la mise aux normes de ses installations de remontées mécanique. Les années passant, les équipements (téléski et télécabine) avaient vieilli et devaient être remplacés dans leur totalité.

Un manque d'investisseurs, un manque de viabilité et l'isolement géographique ont eu raison du futur de la petite station, puisqu'elle a fermé ses portes définitivement en 2010.


En 2013, soit 3 ans après la fermeture définitive du Super, le destin post-mortem de  la petite station n'est pas vraiment féerique. Friche touristique, station fantôme, d'illusions en désillusions, le site est à l'abandon!



 

La gare de départ du Super étale ses vestiges, avec toutes ces cabines d'une époque révolue!



Abandon, démantèlement, la petite station du Super est devenue au fil du temps, une simple friche touristique!



vendredi 24 juillet 2020

Fenêtre de Ferret et les 5 cols, la grande classique!

Caraline ou Renoncule des Glaciers
On randonne sur une portion du Tour des Combins
En montagne, j'ai quelques habitudes tenaces. Comme par exemple ici, avec la superbe boucle des 5 cols (Ferret, lacs de fenêtre, Fenêtre de ferret ou Fenêtre d'En haut, Mont Fourchon, col de Gd-St-Bernard, col des Chevaux, col du Bastillon, lacs de Fenêtre et variante par le col de l'Arpalle, Ferret).
Fourchon, Pain de Sucre avec de beaux névés
Etagée entre les vastes alpages de Ferret et de la combe de Drone, sur le bas du parcours. Cette randonnée se caractérise par des changements de milieu très intéressants. Une fois dépassé le seuil des 2000 m, la minéralité  devient omniprésente. On peut observer les nombreux restes du "marbre" du Grand-Saint-Bernard , les traces de l'ancienne mine de Lignite exploitée au 19e siècle par les chanoines de l'Hospice du Gd-St-Bernard (et oui, ils devaient se chauffer), et la flore si particulière des éboulis glaciaire...

Beau panorama sur les sommets du Massif du Mont-Blanc
Paysage minéral...
Il faut bien compter entre 6 et 7h de marche, pour faire ce parcours dans son intégralité. Bien des variantes sont possibles, comme par exemple celle qui consiste à faire l'ascension des Monts Telliers (depuis le col du Bastillon)!

En Juillet, il y a encore de beaux névés à passer...
La signalétique est omniprésente sur  tout le parcours
L'avalanche est passée par là!















samedi 13 juin 2020

ERMITAGE 30D, les tests terrain vont commencer...

Dans le cadre de l'expédition scientifique GRAAL IV (Fb Graal Expé), qui se déroulera sur la côte Ouest du Groenland en Octobre 2021, je vais commencer les tests dans les Alpes du sac à dos ERMITAGE 30D, aimablement mis à ma disposition par la marque savoyarde CILAO .



Avec un volume de 57 litres pour un poids mini de 1300 gr, ce sac bénéficie de toutes les innovations qui font la grande réputation de la marque annécienne: 
-dos ergonomique, bretelles double-brins, ceinture articulée-
Le modèle présenté ici, a été tout spécialement fabriqué en couleur orange, ceci pour une question de meilleure visibilité sur les glaces de l'Inlandsis groenlandais.


 





GRAAL IV est une expédition scientifique franco-italienne (explorations intra-glaciaires), qui se déroulera en Octobre 2021 sur la côte Ouest du Groenland (Kangerlussuaq, glacier Russell), chef d'expédition Serge Aviotte (Spélé'Ice et La Venta).

vendredi 10 avril 2020

Expédition Polaire Arctique GRAAL IV


#GraalExpe est une #expédition #polaire #arctique franco-italienne (chef d'expédition, le #glacionaute #SergeAviotte) devant se dérouler en Octobre 2020 sur la côte ouest du #Groenland (#Kangerlussuaq). Cependant, suite à la gravité de la situation mondiale actuelle, #GraalExpe est reportée à Octobre 2021.

Sous l'égide des associations #SpéléIce et #LaVenta #GraalExpe est un projet à vocations scientifique, sportive et éducative avec pour objectif d'effectuer des explorations intra-glacaires dans les profonds abîmes des moulins du #glacierRussell.


 



Durant cette période de plusieurs semaines sur l'#Inlandsis, des prélèvements  seront réalisés (micro-organismes, bactéries et relevés #glaciologiques) par les équipes scientifiques du Muséum National d'Histoire Naturelle (Prof. Alain Couté, France) et de l'Université de Milan-Bicocca (Profs. Andrea Franzetti et Roberto Ambrosini, Italie).






#GraalExpe sera aussi l'occasion de lancer un projet de rénovation de la cabane Paul-Emile Victor (#PortVictor), se situant dans la baie de #Quervain (69°45'370 N & 50°15'001 W). 


Pour plus d'infos, voir le fil d'actualité de l'expédition Fb #GraalExpe.

jeudi 6 février 2020

Equipement outdoor: test en cours



En cours de test, la doudoune SIMOND (veste isolante "grand froid") MAKALU II (voir ici les données du fabricant https://www.simond.fr/veste-disolation-en-duvet-makalu-ii-rouge-id_8495234 ).

Avec son garnissage naturel (plumes et duvet de canard) pour un pouvoir gonflant de 700 Cuin, cette veste à 150 euros est annoncée pour une température de confort à -29°C. 

Les tests en cours, d'abord en conditions hivernales dans les Alpes, puis dès Octobre 2020 sur la côte ouest du Groenland (#GraalExpe), me permettront de savoir si cette down jacket est vraiment isolante du "grand froid" et si elle est capable de résister aux conditions difficiles d'une expédition polaire de plusieurs semaines dans l'Arctique!


mercredi 22 janvier 2020

Les classiques et le petit (re) nouveau!

Dans le petit écosystème de la Presse magazine "Montagne", on trouve un peu de tout! 

Il y a le "classique" de chez Classique, qui nous propose année après année, presque toujours les mêmes sujets, comme par exemple:

-Le Spécial Mont-Blanc
-L'Himalaya et ses 14 "8 000'"
-Le test des skis de rando
-Le guide de l'Hiver
-Le guide de l'Eté

Il y a également, le vieux de la vieille, qui aime à se refaire une beauté en publiant ses articles en différentes langues... Mais, qui sur le fond, n'arrive pas vraiment à changer pour se mettre en capacité de diffuser de l'info en corrélation avec l'ère du temps.





Comme nous sommes en 2020, et que le temps réel (celui du web et des réseaux sociaux) s'impose en tant que nouvelle unité de mesure, il faut savoir  adapter sa monture pour passer en mode storytelling de a à z.

Alors, voici qu'un petit nouveau (mais, qui n'est pas tout à fait nouveau), débarque sans tambours ni trompettes, pour nous proposer une approche différente, décoiffante, intéressante! Le hic, c'est qu'il ne paraît qu'en allemand, mais qu'est ce que c'est bien fait!